Retour

  • S8-P2 PROJET ARCHITECTURAL ET URBAIN

DE 1 : Capolavori 2 : LATITUDE(S) (ouvert (S8/S10) - Marine Weissmann, Adrien Besson et Simon Rodriguez-Pages

Semestre 8

Enseignant(s) : Martine Weissmann, Simon Rodriguez-Pages

  • Année : 4
  • Semestre : 8
  • E.C.T.S : 13
  • Coefficient : 5,00
  • Compensable : non
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : non
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

L'ÉCOLOGIE pour la PERSONNE, par le PROJET

 

Un ensemble de logements alternatifs : entre typologie complexe et semi-collectif.

LE SOL - LA PENTE - LA DENSITÉ - LA PERSONNE

 

« Il n’existe d’architecture, de Véritable architecture, que lorsque le modeste individu, la tragédie et la comédie humaines réunies, en sont le centre. » Alvar AALTO

« La maison standardisée et l’architecte démiurge sont désormais des notions anachroniques. L’utilisateur veut participer au projet du milieu où il vit, il veut en être l’auteur ou tout au moins le coauteur. La profession change, le langage de l’architecture aussi. » Bruno ZEVI

 

Enjeux pour demain

A l’extérieur des grandes concentrations urbaines, l’un des enjeux majeurs actuels réside dans la lutte contre l’étalement urbain. Le rêve, élevé au rang de fantasme, de la plupart de nos concitoyens est de vivre dans une maison individuelle, ceinturée par un jardin de plus ou moins grande dimension. La situation de grignotage de l’espace agricole atteint des sommets qui semblent irréversibles voire inéluctables. L’équivalant de la surface d’un département disparaît tous les sept ans, soit 82 000 ha/an, au profit de surfaces artificielles. Ces chiffres considérables, et dont la part de responsabilité de l’habitat individuel est très importante (en surfaces propres ou induites - routes, commerces, ...), doivent être mis en relation avec les risques contradictoires que représente le dépeuplement, tout aussi préjudiciable, de ces espaces agricoles.

Comment faire face à cette contradiction ? Que peut-on proposer comme solutions alternatives pour lever cette contradiction ? Comment penser un habitat pour demain, respectueux de l’environnement, tant dans sa constitution propre, que dans sa situation et sa répartition sur le territoire ?

Dans la ville dense, des questions parfaitement connexes se posent. La détérioration des conditions de vie dans ces territoires engage des migrations qui produisent les conséquences désastreuses sur les territoires agricoles. Peut-être serait-il envisageable de proposer des solutions qui ressemblent aux réponses que l’on peut imaginer dans les villages des campagnes françaises ?

Les questions de densité urbaine, de respect de la nature physique du sol et du sous-sol et de ses conséquences sur la ville et le projet, des conditions pour une mise en œuvre permettant de contribuer à limiter la détérioration du climat, de solutions pour une amélioration de la vie des habitants seront évaluées pendant la durée du studio par un travail de recherche permettant de répondre aux conditions environnementales pour lesquelles la responsabilité de l’architecte est engagée.

 

Objectifs pédagogiques

Ce nouveau studio va chercher à apporter des réponses urbaines, architecturales et paysagères, alternatives. Mais ces recherches vont être menées au plus près de réalités concrètes, avec des points de vues territoriaux, politiques, sociaux et économiques grâce à des rencontres avec les acteurs de terrain qui vivent ces situations contradictoires : des élus locaux, des associations souvent virulentes (mais dont il faut savoir se faire des alliées par une écoute sincère et pour une amélioration certaine des projets), des bailleurs sociaux, des architectes confrontés aux problématiques locales, des architectes du CAUE du département, des entreprises, …

L’étudiant, devenu architecte, doit savoir, dès maintenant, discuter avec toutes ces intelligences qu’il côtoiera demain.

Outre l’apprentissage de la conception de logements alternatifs, le studio cherchera à donner une part importante à l’argumentation proposée pour expliquer le projet à chacun de ces acteurs. L’architecte doit démontrer qu’il est un citoyen engagé dans le débat public, pour le bien collectif.

Par ailleurs, la loi LCAP (Liberté de Création, Architecture, Patrimoine), entrée en application courant 2017 et contredite en partie par celles qui ont suivi (ELAN, …), donne de nouvelles attributions très intéressantes aux architectes. Le projet sera l’occasion de commencer à se familiariser avec les nouvelles pratiques proposées et en particulier l’article concernant le Permis d’aménager sur l’obligation de recourir à un architecte pour les aménagements urbains de plus de 2 500 m2 (entrées de ville et lotissements, notamment, ont des chances de retrouver des qualités urbaines disparues depuis 50 ans). L’article 88 sur le « Permis de faire » et son ersatz seront également examinés ; il permettait, expérimentalement, pendant un temps défini initialement, de déroger aux normes dans certaines conditions.

Il s’agit enfin, de préparer chacun des étudiants à une entrée dans la vie active architecturale la mieux accomplie possible pour affronter les réalités complexes du métier. Ces rencontres y contribueront.

Contenu

Contenu, organisation et méthodes

1- Analyse critique de quelques modèles existants – Étude en groupe

Des modèles récents et anciens, sur l’ensemble de la planète, seront analysés de manière critique, mais bienveillante, pour tenter de proposer des solutions nouvelles, adaptées à notre temps, mais également avec un regard prospectif. L’analyse se devra d’être projectuelle. Une liste non exhaustive sera distribuée.

Une maquette collective de l’ensemble du territoire sera entreprise, parallèlement, dès le démarrage du studio.

 

2- Rencontres avec les acteurs locaux – Étude en groupe

Élus, associations, bailleurs sociaux, CAUE, entreprises, … qu’il faudra écouter pour mieux convaincre si les solutions proposées étaient divergentes de celles attendues par ces mêmes acteurs. Ces rencontres seront assorties de visites architecturales de qualité.

Il serait profitable que ces rencontres puissent se faire en coordination avec des disciplines connexes du semestre (notamment en Construction, Paysage, Sociologie, Arts Plastiques,…).

 

3- Analyse du site – Étude en groupe

Une grille personnalisable sera proposée pour une analyse approfondie et détaillée du site. Elle aidera à choisir avec précision et conscience le terrain du projet, et l’organisation des logements, sachant que c’est par le projet que l’analyse du territoire sera la plus complète.

 

4- Attendus et méthodes – Étude individuelle

L’étude de l’ensemble de logements (entre 10 et 30 unités) commencera par le travail sur un premier logement qui devra répondre à des critères définis ensemble préalablement (logements traversant, éclairés naturellement dans tous ses espaces, espaces extérieurs correctement dimensionnés,…). Ce logement sera pensé plus comme un guide que comme un logement idéal.

Un assemblage progressif sera proposé pour maintenir une autonomie de chaque logement qui sera décliné suivant sa situation (vues, ensoleillement, intimités respectées en toute situation, espaces de jardin propres,…) ; il devra être perçu par ses habitants comme un logement individuel (critères à déterminer), malgré la densité recherchée. Des éléments d’architecture seront employés pour le respect de l’intimité de chacun (garde-corps, écran réflecteur de lumière, dispositifs de mise à distance, végétation organisée,…).

Des méthodes seront évaluées pour que le stationnement soit organisé de manière à prendre le minimum d’espaces. Les surfaces économisées seront rendues à des espaces de petit équipement, d’agréments collectifs ou commerciaux, permettant à l’ensemble de la future petite communauté d’habitants de mieux s’épanouir.

Des modes de production d’énergie collectifs seront recherchés pour une autonomie énergétique de l’ensemble, voire des bâtis environnants, pour une économie d’échelle maîtrisée.

Des systèmes de phyto-épuration collectifs seront évalués.

Une attention toute particulière sera portée, tout au long du semestre, à la personne – habitant, passant, visiteur,… – par des réponses pertinentes sur les usages, les échelles, les qualités spatiales, les qualités de lumière naturelle, le respect de l’intimité de chacun tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des logements, l’ergonomie, les qualités des espaces extérieurs, les vues induites par le projet, les relations proches et lointaines avec l’environnement bâti ou naturel,…

Travaux

Un travail de recherche en maquette accompagnera celui, rigoureux, du plan. Mais la coupe sera l’objet d’une étude spécifique afin d’être comprise comme un outil de projection architecturale essentiel pour le bon fonctionnement de l’ensemble, et non comme un simple mode de représentation finale, sans conséquence sur le plan.

Bibliographie

Bibliographie

 

Architecture - Urbanisme

Wang Shu, Construire un monde différent, conforme aux principes de la nature, Cité de l’architecture, 2013

Heinz J. Zumbühl, Atelier 5 : Siedlung Halen - Meilenstein moderner Siedlungsarchitektur, Haupt, Bern, 2010

Alvar Aalto, La table blanche, et autres textes, Parenthèses, Marseille, 2012

Herman Hertzberger, Leçons d’architecture, Infolio - Archigraphy, Gollion (Suisse), 2010

Jean-Louis Cohen, Panayiotis Tournikotis, Atelier 66 - The architecture of Dimitris and Suzàna Antonakakis, Futura, Athènes, 2007

Gérard Thurnauer, La ville autrement, IFMO, École de la Rénovation Urbaine, Aubervilliers, 2013

Kenneth Frampton, Alvaro Siza – Complete works, Phaidon, Oxford, 2000

Kenneth Frampton, Histoire critique de l'architecture moderne, Philippe Sers, Paris, 1980, 2010

Giancarlo De Carlo, Architecture et liberté, Éditions du Linteau, Paris, 2004

Bénédicte Chaljub , La Politesse des maisons, Renée Gailhoustet, architecte, Actes Sud, Arles 2009

Louis I. Kahn, Lumière blanche, ombre noire – Entretiens, Parenthèses, Marseille, 2016

Le Corbusier, Une maison, un palais, Connivences, Paris, 1928, réédition en 1989

Armelle Lavalou, Georges-Henri Pingusson à Grillon, Éditions du Linteau, Paris, 2009

André Ravéreau, Du local à l’universel, Éditions du Linteau, Paris, 2007

Pierre Riboulet, La ville comme œuvre, Conférence, Éditions du Pavillon de l’Arsenal, mini PA n° 2, Paris, 1994

Pierre Riboulet, Onze leçons sur la composition urbaine, Presses de l’École des Ponts et Chaussées, Paris, 1998

Marie-Hélène Contal (Sous la direction), Ré-enchanter le monde – L’architecture et la ville face aux grandes transitions, Gallimard, Alternatives, coll. Manifestô, Paris, 2014

Alberto Magnaghi, La conscience du lieu, Eterotopia, coll. Rhizome, Paris, 2002

Jean Haëntjens, La ville frugale – Un modèle pour préparer l’après pétrole, Éditions Fyp, Limoges, 2011

Bruno Zevi, Le langage moderne de l’architecture – Pour une approche anticlassique, Parenthèses, coll. Eupalinos, Marseille, 2016 (1973)

Nicolas Soulier, Reconquérir les rues – Exemples à travers le monde et pistes d’actions, Éditions Ulmer, Paris, 2012

Philippe Hénault, Dominique Hernandez, Richard Klein, Les lotissements – Une histoire de l’habitat individuel groupé de 1940 à nos jours, Éditions de la Découverte, Éditions Carré, Paris, 2017

Friederike Schneider, Recueil de plans d’habitation, Birkhaüser, Bâle, 2007

Hilary French, 100 logements collectifs du xx° siècle – Plans, coupes et élévations + CD, Le Moniteur, Paris, 2009

Adrien Poullain, Choisir l'habitat partagé - L'aventure de Kraftwerk, Éditions Parenthèses, Marseille, 2018

 

Paysage

Bernadette Lizet, François de Ravignan, Comprendre un paysage, Guide pratique de recherche, I.N.R.A., Paris, 1987

Jean Robert Pitte, Histoire du paysage français, Tallandier, Paris, 1983 - Seuil, Paris, 2003

 

Philosophie - Politique

Gaston Bachelard, La poétique de l’espace, PUF Quadrige, Paris, 1957

Patrick Bouchain, Jack Lang, Le pouvoir de faire, Domaine du Possible, Actes Sud, 2016

Jared Diamond, De l’inégalité parmi les sociétés, Folio Essais, Gallimard, Paris, 1997

Cyril Dion, Demain – Un nouveau monde en marche, Actes Sud, Domaine du Possible, Arles, 2013

Monique Eleb, Anne-Marie Châtelet, Urbanité, sociabilité et intimité. des logements d’aujourd’hui, Plan Construction, 1997

Roger-Henri Guerrand, Origines du logement social en France – 1850-1914, Éditions de La Villette, Paris, 2010

Roger-Henri Guerrand, Henri Sellier, urbaniste et réformateur social, Éditions La Découverte, Paris, 2005

Stephen Mac Say, De Fourrier à Godin – le familistère de Guise, La Digitale, Quimperlé, 2005, réédition de 1928

Edgar Morin, Introduction à la pensée complexe, Point Seuil, Paris, 2005

Henri Sellier, Une cité pour tous, Éditions du Linteau, Paris, 1998

 

Revues

Archiscopie numéro sur la densité urbaine, Paris, janvier 2018

Le Visiteur, N° 20 - Novembre 2014, SFA, Édith Girard, Bernard Paurd,…

Tribuna de la Construccion (TC) Cuadernos, N° 60, Viviendas sociales, 2012, Carlos Meri Cucart,…

Techniques et Architecture N° 339, Architecture et Site, Décembre 1981, Roland Schweitzer, Roland Simounet,…

Techniques et Architecture N° 335, Habitat : évolution des pratiques, Mai 1981, Jean Renaudie, Renée Gailhoustet, Benson et Forsyth, Roland Simounet,…

Techniques et Architecture N° 332, Façades, Octobre 1980, Henri Tastemain, Henri Ciriani,…

Architecture d’Aujourd’hui N° 174, Recherche et Habitat, Juillet/Août 1974, Roland Simounet, Édith Girard, Christian Devillers, Aldo Rossi,…

 

 

Filmographie

Jean-Louis Comolli, Naissance d’un hôpital, Pierre Riboulet arch., La Sept vidéo, Arte Vidéo, 1991

Françoise Arnold, Daniel Cling, Je ne suis pas un homme pressé, Valérianne Boué, éditions, 2001

Philippe Gibson, Catherine Terzieff, Saint-Denis, vu par Pierre Riboulet, SCEREN CNDP, France 5, Promenades d’architectes 1, 2003

Anna-Célia Kendall, Catherine Terzieff, Brest, vu par Édith Girard, SCEREN CNDP, France 5, Promenades d’architectes 2, 2003

Nathaniel Kahn, My architect, - Louis I. Kahn, Film sans frontières, 2005 (film de 2003)

Éric Rohmer, L’arbre, le maire et la médiathèque, 1993

Informations supplémentaires

Des textes seront régulièrement proposés à la lecture, l'analyse et la discussion : des textes d'architectes, de paysagistes, de philosophes, de sociologues engagés et pragmatiques.

Des propositions d'analyses de site et de conditions de qualités du logement seront proposées, discutées, voire coproduites.