Retour

  • S8-S2 PREPARATION A LA RECHERCHE

DE 3 : Données et territoires, D. Serero, H. Ait Haddou, P. Vincent

Semestre 8

Enseignant(s) : Pierre Vincent, Walter Simone, Nicolas Flawisky, David Serero, Hassan Ait Haddou

  • Année : 4
  • Semestre : 8
  • E.C.T.S : 7
  • Coefficient : 8,00
  • Compensable : oui
  • Stage : non
  • Session de rattrapage : oui
  • Mode : option
  • Affilié à un groupe : non

Objectifs pédagogiques

Ce séminaire interroge la transformation des pratiques architecturales et urbaines dans un contexte de crise climatique mondiale et dans celui de de l’émergence des technologies numériques.

 

La raréfaction des ressources matérielles et la réflexion globale sur la durabilité des bâtiments et leur cycle de vie poussent les architectes à développer des méthodes alternatives de conception et de construction du projet.

 

Ce séminaire interroge l’émergence des technologies numériques sur l’acte de construire et en particulier sur nos environnements collectifs de travail et d’habitation.

 

Il s’agit également d’initier les étudiants aux méthodes et aux outils de recherche en architecture en lien avec les thématiques qui sont au cœur de la modélisation, analyse, simulation et aide à la décision.

 

Les étudiants pourront ainsi entreprendre des projets de recherche dans le domaine de des environnements intelligents et de la modélisation urbaine. Le séminaire introduira des notions qui permettent aux étudiants d'explorer la convergence entre le continuum numérique, le développement durable et les questions écologiques, en développant des compétences clés dans la l’intelligence de la construction des formes, la modélisation, la sensibilisation et la pratique des outils d’Intelligences Artificielles.

Contenu

Le déploiement massif des technologies basées sur la collecte de données (Big Data) optimise de manière continue les interactions humaines ; elles trient, sélectionnent, proposent des services et des contenus avec lesquels nous interagissons dans toutes les sphères de nos activités.

 

 

Elles sont aussi à l’origine d’une transformation des politiques territoriales en particulier sur la gouvernance des territoires et la transparence des systèmes de décisions, sur l’explosion des nouvelles mobilités et posent la question de la disparition de notre sphère privée dans des environnements surveillés. Les notions de public et privé s’estompent totalement et obligent à reconsidérer la relation entre l’habitat, l’espace public, la ville et le territoire.

 

Les formes urbaines sont selon un angle de vue spatial et typologique un changement d’échelle [HAH 1], de matériaux et produits constituant les bâtiments à l’échelle du l’îlot ou quartier : gestion de la complexité géométrique, rapport à l’environnement, conception paramétrique [HAH 2] [HAH 3]. La prise en compte de la soutenabilité du développement urbain et l’étude de l’impact des solutions techniques nécessite une démarche d’analyse systémique et pluridisciplinaire [HAH 4]. Les résultats de ces recherches conduisent forcément à la réalisation des outils d’aide à la conception et/ou décision pour les architectes et les urbanistes [HAH 5] [HAH 6].

 

Les étudiants seront accompagnés pour utiliser une approche systémique pour dégager des référentiels de recommandations garantissant la prise en compte des nouveaux défis qui sont apparus dans le domaine de la gestion des territoires et l’introduction des environnements intelligents.

 

 

 

Comment déployer de nouvelles stratégies, penser nos territoires basés sur l’optimisation et les améliorations qu’elles permettent, mais surtout sur leurs nouveaux potentiels créatifs et transculturels ?

 

 

 

Ces systèmes transforment et menacent lourdement le jeu d’acteurs de conception et de gestion de nos territoires, communes, bailleurs, promoteurs, ingénieurs et architectes.

 

Ainsi, données sonores, données environnementales, pollution lumineuse, îlots de chaleur, îlots de fraicheur, dynamiques de transports, impact environnemental et énergétique de l’acte du déplacement, dynamiques sociales en constituent les principales composantes portées au service de l’usager.

 

L’articulation dynamique des agendas : modaux, conjoncturels, stratégiques, alternatifs est une composante essentielle permettant de minorer l’impact des divers usages des moyens de déplacement.

 

 

 

Le séminaire abordera les questions de réorganisation de nos environnements physiques et virtuels sur lesquelles interviennent les architectes telles que les métropoles, les milieux de ruralité, les réseaux sociaux ou le métavers.

 

 

 

Ce séminaire, dans la continuité du cours magistral Urbanités 2.0, constitue un lieu d’exploration sur les questions de territoires urbains/ruraux à l’international et en particulier sur l’observation de l’évolution des métropoles et en particulier des villes européennes et asiatiques.

 

 

 

Il est ainsi possible modéliser puis simuler à partir des données réelles à quoi pourront ressembler les villes et l’habitat intelligents de demain en utilisant des approches de recherche pluridisciplinaires et transversales.

 

Depuis 5 ans, ce séminaire a participé à former de jeunes chercheurs en architecture en développant des méthodologies d’analyse et de recherche sur ces sujets avec collaboration auprès du département d’architecture de l’université de Nankin et la Huazhong University à Wuhan, ainsi qu’avec les partenaires institutionnels et industriels de la chaire partenariale Architecture et Intelligence (AIC) associée au laboratoire EVCAU. (Le CRENEAU, l'X, AQC et AVIONS MAUBOUSSIN, ADEME, CSTB, Projet HUT, Opendatanumérique....)

 

 

 

Ces collaborations institutionnelles et industrielles mobilisées par une équipe pédagogique pluridisciplinaire avec des parcours individuels complémentaires (architecte, ingénieur, mathématicien…) permettent une ouverture internationale de la recherche en architecture et donnent une large place aux innovations pédagogiques singulières et pertinentes dans les transformations actuelles des pratiques urbaines et architecturales.

 

 

 

Ce séminaire vise à constituer un enseignement articulé en Master pour satisfaire une demande forte des étudiants à la croisée des questions numériques et des préoccupations environnementales.

Travaux

Définir une problématique

 

Analyser un corpus de texte de références sur le sujet

 

Ecriture d’un mémoire de recherche (de 10 à 30 pages maximum) qui développe une méthode scientifique d’analyse, et de recherche (problématique, état de l’art, expérimentations, analyses et conclusion).

Bibliographie

La bibliographie sera développée par les étudiants et les enseignants de manière spécifique à chaque projet de recherche porté par les étudiants.

 

Le séminaire participe à un projet de Chaire IA, (une chaire de recherche partenariale avec des entreprises privées), dans le laboratoire EVCAU de l’école en complément de la chaire Santé mise en place depuis 2018. Cette chaire participe par l'organisation de conférence à la production de matériel pédagogique et de recherche qui peut être utilisé par les étudiants.

Informations supplémentaires

S7 : Comprendre la contribution de la recherche en architecture. Définir une problématique, les méthodologies de recherche, et approche bibliographique.

 

Cours sur l’utilisation des données dans la conception, construction et gestion des villes et bâtiments

 

Les méthodes d’automatisation des flux de données (IA, collaboration numérique, architecture et numérique, Nature, Intelligence, data, représentations).

 

 

S8 : Déploiement d’outils d’analyse et de projet. Développement de mémoire.

 

Articulation hyper-urbain et ruralité - Analyse comparative internationale.

 

Études Europe/Asie.

 

Villages et métropoles

 

 

En S9 : Suivi de l’écriture des mémoires de recherche et de la cohérence entre problématique, méthodologie suivie et résultats obtenus.

 

 

[HAH 1] Ait-Haddou,H., Méquignon, M., Assessing building’s environmental indicators using multivariable statistics : Case of FDES(INIES) database, IEEE Computer Society, ICCS 2012,

 

[HAH 2] AIT HADDOU, GENIUS, A tool for classifying and modelling evolution of urban typologies, PLEA 2012

 

[HAH 3] Marc Méquignon,Hassan Ait-Haddou, Marion Bonhomme, Greenhouse gases and building lifetimes, Building and Environment Journal

 

[HAH 4] Marc Méquignon, Luc Adolphe, Hassan Ait-Haddou, Impact of the lifespan of building external walls on greenhouse gas index, Building and Environment Journal

 

[HAH 5] Hassan Ait-Haddou, Marc Méquignon, From Lifespan of Building Walls to Environmental Indicators, INCOM 2012, Bucharest

 

[HAH 6] Hassan Ait-Haddou, Marion Bonhomme, Luc Adolphe, A new renewable energy